Sayonara, Ken-san.

Dans la longue série « Ma jeunesse fout le camp », j’ai appris il y a quelques jours seulement la mort en novembre dernier de l’acteur japonais Takakura Ken. Peu d’entre vous se souviennent de son nom. Certains se souviendront peut-être de son visage – souvent impassible, parfois parcouru d’une expression de doute ou de bienveillance – que l’on a pu voir dans Yakuza (le chef d’œuvre de Sydney Pollack, en 1975, à voir et revoir) ou dans Black Rain. Dans mon panthéon cinématographique, il était l’égal de Robert Mitchum, Yul Brynner, John Wayne ou James Coburn.
Le Yakuza a définitivement rangé son sabre.
Un dernier dessin en hommage.

Takakura Ken

yakuza-sidney-pollack-robert-mitchum-ken-takakura-jpg

Sur le tournage de Yakuza, avec Robert Mitchum et Sydney Pollack.

Ken-Takakura ken_takakura_fb_1024

 

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans That's my sketch Valance, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.