Quand la justice turque per(pet’) la (istan)bul…

Que disais-je dans ma note précédente ?
Ah oui ! L’époque est aux soutiens.
La sociologue turque Pinar Selek en a bien besoin.
Condamnée à la prison à perpétuité par des juges manifestement hostiles et pour un attentat qui n’en fut jamais un, elle a trouvé refuge à Strasbourg où elle prépare une thèse en science politique. Devant l’injustice, la résistance s’organise dans la capitale alsacienne et européenne.
Lié à Strasbourg et son université, et poussé par mon ami le Dr Sormithy, j’ai sorti les crayons et apporté mon (petit) soutien à cette femme courageuse.

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans L'actu me les brise (menu), est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.