Fort Sagagne

Vous ne trouvez pas que ça fait longtemps qu’on n’a pas parlé de Depardieu ? Qu’est-ce qu’il devient, notre Gégé-la-cavale ? C’est affreux de retomber si vite dans l’anonymat, dissout par les soldes, évaporé par les vacances d’Aurélie Filippeti, atomisé par la guerre au Mali.

Pourtant, il nous aura fait voir du pays, le Quentin de Montargis.
Il s’en est d’abord allé voir chez les Belges. Torreton lui a dit « Tais-toi ! » et certains l’ont quasi traité de Misérable.

Rien à déclarer (au fisc).

Alors le Gégé, il a dit : « C’est un peu court, jeune homme », puis il a joué les Fugitifs en Russie, chez son pote Vladimir. Il a mis une fort seyante Tenue de soirée, puis il a fait des bisous à tout le monde et dansé sur les grands airs du Disco.

Obeliski

Personne ne sait si l’Obélix va rester planté en Mordovie, ou s’il va reprendre son Odyssée de Pi(re). Vous imaginez, vous, s’il atterrissait… je ne sais pas, moi… tiens, AU JAPON, par exemple !

Départ-dieu

P’tain, les boules de geisha !

Allez, souhaitons-lui Bon voyage, et retournons à nos Mammuth.

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans L'actu me les brise (menu), est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.