Kramer contre Cramée

La primaire du PS…

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans L'actu me les brise (menu), est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Kramer contre Cramée

  1. Ydel dit :

    sourires !!! :o)

  2. PLAY dit :

    J’ai comme l’impression que tu vas devoir modifier ton dessin!!

  3. Someone dit :

    Ah ah, c’est trop drôle !

  4. Someone dit :

    Merci, c’est gentil.
    Moi aussi je te fais plein de bisous. Je te félicite pour la qualité de ton travail et ton exigence.
    Non, c’est vrai, il y a tellement de gens qui font des blogs médiocres et qui ne veulent surtout pas qu’on les remette en question !
    Fort heureusement, ce n’est pas ton cas, hein ?

    • L'amiral dit :

      Bin non, la preuve, t’es encore là. Mais sur la façon de pousser les gens à se remettre en question, t’as encore de sacrés progrès à faire. Mais je te sens un peu énervé, là. T’es pas fâché au moins ?

  5. Someone dit :

    Bien, ma caille, c’est pas que j’me fasse un chier ici, mais j’ai des trucs à faire.
    Comme tu as l’air d’aimer ça, je repasserai régulièrement te lustrer le poil…
    Allez, bon week-end ma biche, continue à pondre tes notes parfumées à l’eau de Cologne et n’oublie pas d’être un gentil garçon bien peigné pour plaire à belle maman.

    • L'amiral dit :

      C’est plutôt toi qui a l’air d’aimer ça. Mais ok, viens quand tu veux, tu me fais rire. Par contre, mouille un peu ta langue la prochaine fois, mon choubidou, j’ai les fesses sensibles.

  6. Someone dit :

    Bisous.

  7. Someone dit :

    « Mais je te sens un peu énervé, là. T’es pas fâché au moins ? »

    Mais moi ça va super-bien ma p’tite musaraigne, une patate d’enfer !
    Par-contre, j’ai comme la vague impression que t’as pas l’air d’apprécier l’ironie des nombreux commentaires qui bousculaient tes petits chefs-d’œuvre, vu que tu les as sacrément mutilés. Alors, mon petit sucre d’orge, je te sens, comme qui dirait un peu tendu. Respire un bon coup, ça va passer.

    • L'amiral dit :

      Ah ouf ! J’ai eu peur.
      Ah bin non, moi ça va, je te remercie. Je ris beaucoup. Mais c’est sûrement parce que je suis amoureux.
      C’est vrai que j’ai un peu coupé tes commentaires, mon chabichou, mais c’est de ta faute aussi. Trop long. Et puis d’un chiant… Tu t’écoutes parler. On se croirait dans un article de Télérama sur un film turco-moldave sous-titré en javanais. Je tiens à ce que ce blog reste de bonne tenue et accessible à tous, vois-tu, alors je ne garde que ce qui est à peu près lisible, c’est-à-dire, en gros, la première phrase. Note que je ne t’en veux pas, hein, bien écrire n’est pas donné à tout le monde. Si tu ne t’améliores pas un peu, je serai obligé de ne plus rien garder du tout, mon pov’ bichon. Et j’ai peur que ton ironie et ton égo très boursouflé n’en prennent un coup. Ce serait dommage. Tu serais obligé d’aller jouer ailleurs, et j’ai horreur des infidélités.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s