Apple, émoi, le directeur

J’en ai eu un peu marre de voir Steve Jobs atterrir au Paradis sous la plume de bon nombre de mes collègues, fussent-ils aussi talentueux qu’Ancelotte, Catoune, Delucq, Roxx, Céno, Phil Morelle ou Pierre Kroll. Aussi me suis-je permis de l’envoyer se faire un peu voir ailleurs…

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans L'Ankou de crayon, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Apple, émoi, le directeur

  1. ancelotte dit :

    Bien vu !une version tout à fait crédible ! les « génies » et leures « géniales » inventions ont tous leur côté obscure…on peut se poser la question de savoir effectivement où ils attérissent finalement..Dieu et Diable seuls le savent..;)

  2. Someone dit :

    Rien compris : c’est qui les 3 types verdâtres à droite ? Pourquoi est-ce qu’ils crient « papa » ?
    ??? pourquoi ils ont des yeux tout vides ?
    Encore un subtil procédé destiné à « laisser libre cours à l’imagination de chacun » ?

    Où un ratage de plus ?

    • L'amiral dit :

      Ne vous faites pas plus bête que vous ne l’êtes. A moins que vous n’aimiez produire un commentaire inepte de plus ?

  3. Someone dit :

    J’ai fini, au prix d’un gros effort, par comprendre que les 3 gugusses à droite étaient censés être des enfants chinois, victimes de l’exploitation par la firme Apple de ce cher Steve : mais bon sang pourquoi cette couleur vert moisi, ces dents vampiriques et ces grands yeux écarquillés qui sont tout sauf « asiatiques ». Le graphisme des caractères « papa » aurait pu aider à décrypter, si le mot « papa » avait pu être écrit dans un style plus chinois.

    Et puis, dans cette idée, y’a 2 trucs qui coincent :
    1- Que font ces 3 enfant innocents en enfer ? Si c’est des gentils, que branlent-ils chez Lucifer ?
    2 – pourquoi appellent-ils « papa » leur ancien employeur/exploiteur ? ça arrive comme un cheveu dans la soupe.

    Un bon dessin de presse, ça se lit, ça se pige du premier coup d’œil, ici, il faudrait presque un décodeur.

    Et encore pardon pour mes inepties : j’avais oublié de « laisser cours à mon imagination de chacun à l’intérieur de moi-même et de mon délire personnel », huhu.

    PS. La compression jipeg des images est trop forte, ça donne des grosses saloperies dans les aplats de couleurs et près des contours.

    • L'amiral dit :

      Ah, vous voyez, quand vous voulez…
      Finalement, je constate que vous m’aimez quand même un peu, et j’en suis tout ému.

  4. Everytwo dit :

    Faudrait dire à Someone-le-donneur-de-leçons que les compressions, c’était c-zar et pas j-peg. Huhu. L’est couillon lui.

  5. Compression jipègue ou pas, n’empêche qu’il est bon ce dessin ! voilà… Non mais !

  6. Someone dit :

    Oui, aussi bon qu’un sketch de Canteloup.

  7. Someone dit :

    Dis donc mon ptit canard, mes commentaires tu les vires si tu veux, mais sortir tes petits ciseaux pour les remodeler à ta convenance, c’est une excellente idée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s