Les réseaux zoziaux

Fais comme-euuuh l’oiseauuuuuuuuu…

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans L'actu me les brise (menu), est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Les réseaux zoziaux

  1. sergai dit :

    Ha oui mais non, ça ne marche que dans les pays arabes, a Londres c’est plutot les « gangs facebook » les twitter’s riots »…Bref, quand c’est une « democratie », les roles sont curieusement inversés…

  2. D. dit :

    « J’aime »

  3. pwezidol dit :

    les réseaux sociaux sont le lieu du phénomène social le plus basique : la lutte pour le pouvoir, la domination et coetera.
    le débouché politique, le pouvoir réel dépend de la puissance réelle qui elle dépend de la masse réelle qui dépend essentiellement du nombre d’individus concernés.

    ce qui rempporte l’adhésion d’un grand nombre de gens en tunisie fait basculer le pouvoir.
    ce qui contrarie un grand nombre de gens à londres est réprimé.

    la grande force stratégique de la démocratie c’est le nombre et la motivation. c’est pourquoi je trouve ce dessin trés juste. c’est pas le seul.

  4. sergai dit :

    Mais oui, c’est pourquoi en syrie, la population se fait massacrer :etant ainsi de moins en moins nombreuse, cela deviendra normal qu’elle soit reprimée, c’est pourquoi malgres le reférendum, le traité européen est passé…Les députés ont votés de façon plus massive que les citoyens…C’est tres clair

  5. pwezidol dit :

    @sergai : ton ironie est justifiée concernant mes généralités ; je ne les renie pas pour autant, à cause de la motivation.
    la syrie n’est pas une histoire terminée, on peut l’espérer.

  6. sergai dit :

    Les revoltes arabes n’ont rien changé aux structures des pouvoirs remplaçants et syrien ne sert de courir,il faut partir a point.La motivation est un terme générique fluctuant dont l’imprecision avoisine celle d’une bombe onusienne balancée sur une citée dortoir de tripes au lit.Cela dit, la democratie existe…peut etre…quelque part…On peut l’appercevoir a la télé en tout cas!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s