Strasbourg, capitale européenne de la déconnade

J’aime Strasbourg.

Pas seulement pour sa gastronomie, son Marché de Noël et ses jolies filles.

Non, non, non.

Pour l’humour de ses habitants aussi.

La preuve :

(J’aime beaucoup celle-ci, je la trouve particulièrement piquante…)

Et puis, ici, quand on ne sait plus avec quoi s’amuser, on féminise les noms, prouvant ainsi une réelle ouverture d’esprit. Ainsi le bête horodateur devient…

Ou alors, carrément, on invente ou exhume des mots. (Après tout, on peut se le permettre, hein, on n’a pas toujours parlé français…)

Ouaip, j’aime Strasbourg.

Bonjour chez vous !

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans La vie l'humour les vaches, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.