Aujourd’hui, je vous donne mon corps tôt, Maltaises.

(Spéciale dédicace dans le titre à la petite Clochette…)

Je vous préviens tout de suite : je ne vais rien branler pendant quelques jours. Ouais, presque comme d’habitude, sauf que d’habitude je ne pars pas soigner ma vieille carcasse déliquescente dans une île de Méditerranée, surtout connue pour son goût de l’Ordre et ses improbables participations à l’Eurovision (« Malta, tou poïnetes ! »).
D’ailleurs, quand vous lirez cette note, je serai déjà loiiiiiin… (C’est magique, les notes planifiées !)

Je vais donc marcher sur les traces des premiers secouristes de l’Histoire, à l’époque bénie où l’on soignait d’une main et trucidait de l’autre, le tout en chantant des cantiques. On savait vivre en c’temps-là. Tout se perd, moi j’dis.

Tiens, en parlant de secourisme, vu qu’en ce moment c’est ma façon de combler mes insomnies, comme Ben dans Cashback, je vous laisse avec un p’tit miquet réalisé pendant une formation de secouristes que j’ai eu le bonheur de co-animer.
De rien, c’est cadeau.

 

A bientôt les p’tits loups.
Et si vous vous ennuyez, filez au cinoche, Des hommes et des dieux est une pure merveille.

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans La vie l'humour les vaches, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.