Adrieeeeeeeeeeeenne !!!

Encore un dessin pour le boulot.

J’avais envie d’un petit hommage à mon vieux héros.
Rocky, je l’ai découvert à la télé, en fin de collège. Il ne m’a plus quitté jusqu’au bac. Lorsque je partais passer des examens, je me mettais un petit coup de « Gonna fly now » sur le chemin, dans mon joli baladeur à cassettes (les moins de trente ans peuvent difficilement comprendre…). Quelques années plus tard, j’ai rencontré une fille qui m’a avoué qu’elle faisait la même chose ; du coup, j’en suis tombé follement amoureux (bon, c’est elle qui m’a mis KO par la suite, mais ça c’est une autre histoire). Comme Rocky, j’ai connu les victoires, les défaites, la reconnaissance et les coups dans la gueule. C’est ce qui le rend d’ailleurs attachant, ce Rocky : il est terriblement humain (bien que terriblement body-buildé). Juste un gars paumé des bas-quartiers de Philadelphie, pas très finaud, candide et fragile, à la fois champion magnifique et looseur complet.
Mais il est toujours là. Comme un vieux copain qu’on n’oublie pas.

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans La vie l'humour les vaches, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.