Une rentrée sans urgences

Ce matin, à mon réveil, me grattant le testicule gauche, j’ai soudain pris conscience d’une chose terrible… dramatique… cataclysmique.

Cette rentrée se fera sans la perspective d’une nouvelle saison d’Urgences.

La première fois depuis 1994.

Les boules, ouais.

Pas de nouvelles « NFS, chimie, iono, gaz du sang ! ». Pas de chariot de réa à préparer.
Finis la petite moue délicieuse d’Abby Lockhart et les sourires tueurs de Neela Rasgotra.

Bin merd’alors.

Ne reste que le manque. Affreux. Abyssal, même.
Un manque tel qu’aucun Dr House, Grey’s Anatomy ou Equipe médicale d’urgence ne saura jamais combler dans mon petit cœur meurtri.

Je vous laisse, je vais de ce pas me jeter dans un container à déchets de soins.

Adieu.

Publicités

A propos L'amiral

Dessinateur de presse. Ex Le Plus de l'Obs. Dessine actuellement pour Pleine Vie. Caricaturiste tout terrain (fêtes, festivals, mariages, anniversaires, comités d'entreprise, séminaires, conférences...)
Cet article, publié dans La vie l'humour les vaches, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.